Ray Ban Vue Femme

12 grandes etudes brillantes sheet music

De toutes les façons, les pressions US, c’est à dire du Pentagone, sur Israël, aboutissent à cette sorte d’impasse par contradiction directe. Le Pentagone veut conserver des positions de puissance qu’il n’a d’ores et déjà plus et, pour cela, fait porter le poids de cette contradiction sur ses alliés les plus privilégiés, disons sur ses « annexes extérieures » dont Israël est la plus évidente, en exigeant pour ce cas d’Israël qu’il rétablisse à lui seul la situation antérieure. La mission que Panetta assigne à Israël est donc complètement absurde et (bis repetitat) Panetta s’en fout puisque cet aspect là de la logique des situations ne l’intéresse pas.La même indifférence à la logique des situations, aux véritables intérêts et enjeux, pousse effectivement les USA à soutenir les islamistes, éventuellement en Syrie, en Libye et en Egypte, plongeant Israël dans l’horreur supplémentaire d’une contradiction qui détruit toute sa politique maximaliste développée depuis 9/11 et réduit à mesure sa « position de force » qu’il devrait pourtant conserver selon les « plans » (!) US.

Repetimos la idea federal es interpretada en América como idea unitaria.As, a partir de mediados del siglo XIX se van estableciendo las distintas constituciones que fijan la forma de nuestros actuales Estados.Esta latente y no resuelta contradiccin entre estas dos tradiciones de pensamiento. La nacional y popular por un lado y la ilustrada y europeizante por el otro, ha dado lugar a la secuencia y sucesin de « revoluciones latinoamericanas » del siglo XX. Viene as a cuento, una vez ms, la afirmacin del gran poltlogo boliviano, terico del MNR, don Carlos Montenegro: « debajo de la delgada capa de tierra del orden republicano yace la insobornable existencia del orden hispanoamericano ».

MaJ : réagissant à la mise en ligne de la vidéo, ledit ingénieur précise que a dépend vraiment de ce que tu veux capter. Disons qu 12 points tu chopes 70%, le reste est diffus. Ce qui reste à fact checker, nonobstant le fait que surveiller massivement 70% du trafic Internet franco français coûterait une blinde (le placement sous surveillance des télécommunications internationales via la vingtaine de câbles sous marins aurait coûté quelque 500M), serait a priori illégal, sauf à passer par les fameuses boîtes noires, qui n toujours pas (voir plus bas), qui sont limitées à la seule lutte anti terroriste (contrairement aux systèmes de collecte de masse sur les câbles sous marins), et qui ne permettent de désanonymiser que des menaces avérées (contrairement bis aux systèmes de collecte de masse sur les câbles sous marins)..

Laisser un commentaire