Ray Ban 4057

2003 en musique zoom arrière

J’en veux pour preuves les abandons successifs d’atouts stratégiques en Europe continentale: la dissolution de l’union avec le Royaume du Hannovre en 1837 et, plus tard, l’abandon d’Héligoland pour obtenir des réajustements de frontière en Afrique orientale.Les Indes: pièce centrale de l’Empire britanniqueL’ère de la Splendid Isolation commençait et les seules menaces qui étaient prises en compte, étaient celles qui mettaient l’Empire en danger, et plus particulièrement les Indes. De là, le souci quasi hystérique qui s’emparait des milieux décisionnaires londoniens lorsque la fameuse question d’Orient faisait surface et l’inquiétude qui les tourmentait face à l’expansionisme des Tsars en Asie Centrale. Avec toutes les ressources de ses vastes domaines d’outre mer, la Grande Bretagne se croyait à l’abri de toute attaque directe et les paroles de Joseph Chamberlain, prononcées en janvier 1902, sont l’écho de cette confiance: Nous sommes le peuple d’un grand Empire.

Et le peuple est soumis de mille manières à cette pression constante et polymorphe, notamment par la banalisation de la criminalité. Pour ceux qui ne comprennent pas le message, il y a la violence pure pour les mater. D’où la culture de l’excuse que ce système développe à l’endroit des criminels.A vous lire, on évolue en plein cauchemarCe n’est pas faux ! Je note dans les dernières pages de La France Big Brother que nous évoluons en pleine dystopie.

Le personnel qui travaille au service de ce système d’espionnage est soumis à une discipline de fer et doit garder pendant toute sa vie les secrets qu’il a appris pendant ses années de service. Ces membres du personnel sont endoctrinés et ré endoctrinés (si la perspective change, si, à l’instar du scénario imaginé par Orwell dans son 1984, l’ennemi n’est plus, tout d’un coup, l’Eurasia mais devient, en un tourne main, l’Eastasia.). En 1995, aucun gouvernement n’a reconnu publiquement l’existence du réseau UKUSA.

Je ne la lirai pas parce que nos enfants ignorent les événements auxquels elle se réfère ; parce que notre école préfère par exemple demander à des enfants d’analyser des documents plutôt que de leur enseigner des dates et des événements. Je ne la lirai pas parce qu’il y a longtemps que l’école refuse de transmettre aucun modèle ; parce que notre école n’envisage plus les textes d’auteurs comme des exemples mais comme des thèmes d’entraînement à la critique. Je ne la lirai pas tout simplement parce que notre école a délibérément détruit l’autorité qui pourrait permettre une lecture et une écoute attentives..

Laisser un commentaire